Historique

La société BTVA est une PME familiale fondée en octobre 1994 par 3 chômeurs, dans les réserves d’une ancienne superette à Saint Médard de Guizières.
En 1998, BTVA achète un terrain industriel à Petit-Palais et Cornemps et s’y implante pour développer son activité de valorisation de véhicules accidentés.
Dès 1999, BTVA recherche une reconnaissance universelle des efforts menés par toute son équipe sur le plan environnemental.
En décembre 2002, BTVA obtient son premier certificat ISO 14001 Management Environnemental et le conserve pendant plus de 12 ans.

   En 2016 BTVA opte pour une certification plus proche de son cœur de métier : la certification QUALICERT délivrée par SGS.
   www.qualicert.fr

Tout au long de ces années, beaucoup de choses ont évoluées, dont la réglementation et depuis mars 2006, il existe un cadre juridique beaucoup plus précis en matière de traitement des VHU (Véhicules Hors d’Usage). Depuis le 23 Février 2006, BTVA exerce son activité dans le cadre d’un arrêté préfectoral d’autorisation et d’agrément de centre VHU. Lequel agrément préfectoral a déjà été renouvelé avec succès.
Lien vers l’arrêté préfectoral et l’agrément :
Arrêté d'autorisation
Agrèment

   En janvier 2016, BTVA intègre le réseau INDRA

Lors de sa participation au Trophée du Recyclage 2015, organisé à l’occasion du salon Equip’auto à PARIS-NORD-VILLEPINTE, BTVA a été récompensée par la remise du Trophée Réutilisation et Valorisation Non Métallique pour les centres traitant moins de 800 VHU. Cette récompense est une grande satisfaction pour toute l’équipe de BTVA, salariés et membre de la direction car elle est une reconnaissance des efforts accomplis par tous, dans la participation de l’entreprise à l’ensemble de la filière VHU (Véhicule Hors d’Usage).

Rôle de BTVA : valoriser les véhicules accidentés

Par le biais de contrats avec les compagnies d’assurance, BTVA est en étroite relation avec les experts des compagnies d’assurance pour procéder aux enlèvements de véhicules sinistrés chez les dépanneurs ou chez les assurés.
BTVA stocke ces véhicules en attente de régularisation administrative entre l’assureur et l’assuré puis, à charge pour BTVA de trouver un devenir à ces véhicules.

Ces activités sont donc :
   - la vente à des professionnels de la reconstruction automobile (des carrossiers et mécaniciens) en France et dans de nombreux pays d’Europe et d’Afrique,
   - la vente de la pièce détachée d’occasion aux professionnels ou particuliers, en France et à l’export,
- la valorisation des matières issues de la dépollution et du démontage des VHU vers des filières de traitement agrées par les préfectures telles que les métaux, les verres, les plastiques, etc.
La réglementation européenne et française impose que 95% du poids d’un VHU soit valorisé.
Globalement en France la profession atteint cet objectif imposé ;
BTVA le dépasse depuis 2015 en obtenant 98%

- la reconstruction et la vente de Véhicules d’Occasion par ses propres services (environ 40 par an)
Cette activité s’exerce dans un cadre réglementaire spécifique avec un suivi des travaux de remise en état par un expert automobile qui est le garant du respect des règles de sécurité. D’autre part, tous ces véhicules font l’objet d’une garantie pendant au moins 6 mois.

BTVA fait aussi :
- le transport de véhicules,
- le dépannage,
- la livraison des pièces de réemploi,
- les entretiens et réparations auto,
- l’entretien des systèmes de climatisation,
- le changement de titulaire de cartes grises